Wednesday, March 21, 2018

Blue Cheer

Blue Cheer - Outside Inside - Resissue from 2003
Blue Cheer - Vincebus Eruptum - 1968
Blue Cheer - New! Improved! - 1969
Blue Cheer - BC #5 The Original Human Being - 1970
Blue Cheer - Blue Cheer - 1970
Blue Cheer - Oh! Pleasant Hope - 1971
Blue Cheer - The Beast Is Back: The Megaforce Years - 1984
Blue Cheer - Blitzkrieg Over Nüremberg - 1988
Blue Cheer - Highlights And Lowlives - 1990
Blue Cheer - Live & Unreleased '68/'74 - 1996
Blue Cheer - Motive - CD rip - Contains Outsideinside + 2 bonus tracks
Blue Cheer - The History Of Blue Cheer - Good Times Are So Hard To Find - Compilation of 1968/1971 albums - no unreleased track - useless Blue Cheer - What Doesn't Kill You... - 2007
01. Blue Cheer - Outside Inside, 1968 CD Album Reissue
     Akarma, Comet Records - AK 012, AK 012
     Reissue from 2003
02. Blue Cheer - Vincebus Eruptum, 1968 CD Album Reissue
     Repertoire Records - IMS-7023
     Reissue from 1994
03. Blue Cheer - New! Improved!, 1969 CD Album Reissue
     Repertoire Records - IMS 7025
     Reissue from 1994
04. Blue Cheer - BC #5 The Original Human Being, 1970 CD Album Limited Edition Reissue Remastered
     Mercury - UICY-78045
     Reissue from 2016
05. Blue Cheer - Blue Cheer, 1970 CD Album Limited Edition Reissue Remastered
     Mercury - UICY-78044
     Reissue from 2016
06. Blue Cheer - Oh! Pleasant Hope, 1971 CD Album Limited Edition Reissue Remastered
     Mercury - UICY-78046
     Reissue from 2016
07. Blue Cheer - The Beast Is Back: The Megaforce Years, 1984 CD Album
     Megaforce Records - 19702
     Reissue from 1996
08. Blue Cheer - Blitzkrieg Over Nüremberg, 1988 CD Album Reissue
     Thunderbolt - CDTB 091
     Reissue from 1990
09. Blue Cheer - Highlights And Lowlives, 1990 CD Album
     Nibelung Records - 23011-421
10. Blue Cheer - Live & Unreleased '68/'74, 1996 CD Album
     Captain Trip Records - CTCD-023
11. Blue Cheer - Motive, 
     Philips - 6463 142
    CD rip - Contains Outsideinside + 2 bonus tracks
12. Blue Cheer - The History Of Blue Cheer - Good Times Are So Hard To Find, 
     Mercury - 834 030-2
     Compilation of 1968/1971 albums - no unreleased track - useless CD Compilation - Reissue from 1988
13. Blue Cheer - What Doesn't Kill You..., 2007 CD Album
     Rainman - GELM 4112
From time to time, we dip our meat into the ancestry of everything zer, and today we are welcoming the Blue Cheer output. There have always been claims from trve experts that BC are the trve inventors of heavy metal, not Black Sabbath, because their version of Summertime Blues is loud, nasty, distorted and anterior to the Black Sabbath album. Whatever.  BC released a batch of great bluesy rock albums in the early 70s and in the 80s some nasty hard rock.  Favorites: The Beast Is Back and Blitzkrieg Over Nüremberg. If you enjoyed the Ten Years After post, get ready for some paleo-zeristic-rocking til you drop!
Remove brackets and unzip: [rocher et rouler]
!ZER Blue Cheer ZER!

Mélenchon contre ton zizi.

7 comments:

  1. tiens je serais bien curieux de savoir ce qu'ils ont a dire la dessus les mecs de mises.org
    http://ma.lumiere.rouge.blogs.liberation.fr/2018/03/03/depuis-la-penalisation-des-clients-narrive-plus-imposer-la-capote/

    ils nous ferons surement une belle morale comme quoi criminaliser les clients est mauvais. pourtant ces cheres dames sont libres de refuser les clients ou de prendre un autre boulot.

    ReplyDelete
    Replies
    1. L'éthique libertarienne s'applique tout le temps, partout, à tout le monde. Pas d'exception, sinon ce n'est pas une éthique.
      Alors oui, criminaliser les clients ou les prostituées ou les deux est illégitime sur le plan éthique (de quel droit réguler une interaction volontaire entre adultes consentants ?) et, on le voit avec ce problèmes de capotes et de MST, très mauvais sur le plan pragmatique (https://mises.org/library/1-prostitute). Aucun objectif de ces lois n'est atteint, et grâce à elles le problème empire de manière catastrophique. Une grande réussite, comme d'habitude.
      Lecture suggérée : >Walter Block - Defending the undefendable.

      Régler ce genre de problème passe par un retrait des législations, pas par une nouvelle épaisseur de lois débiles. Quand on voit le désastre monumental de la guerre contre la drogue depuis 50 ans, il est incompréhensible que l'on souhaite appliquer la même recette à n'importe quel autre sujet. Il faut tout légaliser.
      https://mises.org/library/economics-prohibition

      Delete
    2. c'est quand meme bizzare que les prostituées ne soient pas foutu de s'entendre et de se dire, bon les filles on ne prends aucun client qui veulent baiser sans capote.

      mais bon vu qu'un certain nombre d'entre elles sont dependante a la drogue et ont besoin coute que coute de thunes pour se payer leur dose journaliere, celles ci sont pretent a tout pour obtenir ce montant.
      et il doit surement y avoir un certain nombre qui sont prostituée contre leur gres et qui aussi doivent ramener au boss un certaine somme par jour sous peine de mauvais traitement si elle n'y arrive pas.
      or ces 2 comportements corromperont toujours l'equilibre fragile de tout systeme qui ici fonctionnerait.

      l'ethique libertarienne est une belle utopie, qui peut etre realisable mais seulement a la condition que l'on vive dans un environnement qui s'y prete. or je doute fortement que le monde capitaliste cree cet environnement

      Delete
    3. et dire qu'en france, la personne responsable de la fermeture des maisons closes est une ancienne prostituée.
      pour une fois que l'on quelqu'un qui sait de quoi elle parle quand il s'agit de pondre une loi...

      Delete
    4. L'éthique n'est pas le support d'une utopie. Le principe de non-agression n'est pas une promesse d'un monde radieux et paisible, débarrassé de la violence et de la fraude.
      Au contraire, prenant en compte le facteur humaine et sa tendance à rapidement glisser vers la solution de facilité animale, à savoir la la violence, il établit la démarcation entre les actions justifiées et celles qui ne le sont pas.
      Ce n'est pas un principe pacifiste qui rejette toute forme d'usage de la force : il justifie pleinement, au contraire, la défense contre l'agression et la fraude.
      L'État étant l'entité la plus violente et la plus frauduleuse, la plus injuste, adhérer au principe de non-agression revient évidemment à rejeter l'État.
      Le capitalisme, à savoir l'interaction libre en personnes consentantes, est la seule organisation sociale qui incarne le principe de non-agression. Tout autre forme d'organisation sous tutelle qui s'arroge le droit à initier la violence (État, fédération, syndicat etc.) nie le principe de non-agression et n'est pas justifiable.
      Le monde dans lequel nous vivons n'est pas capitaliste. Il est corporatiste, i.e. un filet serré d'intérêts économiques tressés avec ceux de la politique pour extorquer par la force des privilèges sur le dos de la population, et si tu pense que cette organisation sociale est capitaliste, alors tu as raison, c'est sans issue. Mais c'est une perversion de vocabulaire. Le corporatisme n'est pas la capitalisme.

      Delete
  2. bien sur que le monde dans lequel on vit est capitaliste.
    tu te plains que les gouvernements sont corrompu ce qui est non pas une cause mais une consequence du fait que les gouvernements sont corruptibles. or un brave patron ou une corporation de patrons qui souhaite investir dans un homme politique afin de maximiser son/leur interet economique, c'est du capitalisme. ils peuvent tout aussi bien investir, pour atteindre le meme but dans des juges, des policiers, des journalistes ou des tueurs a gages.
    ca m'etonnerait que les mafia existent parce que les gouverment sont corrompu. elle existent car il y des individu qui prefere par facilité ou parfois parce que la societe ne leur laisse pas le choix de choisir la criminalité pour gagner leur vie

    ReplyDelete
    Replies
    1. Plus haut j'explique la différence entre "capitalisme" et "corporatisme" avec un lien sur une page d'explication détaillée. Si tu préfères ne pas tenir compte de la nuance, c'est ton choix, mais tu reste dans l'erreur.
      Toute initiation de la violence et de la fraude (par le biais de politicien, tueur à gage, escroc ou autre criminel) est le contraire du capitalisme. Aucune exception. "Investir dans un homme politique", c'est justement la définition du corporatisme, pas du capitalisme.
      Nous vivons dans un monde essentiellement corporatiste, dominé par la barbarie de la politique, la loi du plus fort.

      Delete

zer

DEAD LINKS

DO NOT LEAVE COMMENTS TO REPORT DEAD LINKS! OR YOU WILL BE TELEPORTED TO 2505.
Click here for more info about reloads.

Most popular in the last 7 days